Lymphœdème

Lymphœdème – lorsque la lymphe ne peut pas circuler correctement vers le cœur et s’accumule

Lymphœdème : le liquide lymphatique ne peut pas circuler - Lymphœdème : le liquide lymphatique ne peut pas circuler

Quelles sont les causes du lymphœdème ?

Le système lymphatique est relié au système cardiovasculaire et remplit des fonctions organiques qui sont aussi importantes que le système cardiovasculaire lui-même. Il joue un rôle décisif dans le cadre de notre système immunitaire. Tant que nous sommes en bonne santé, il n’y a guère de raisons de penser à notre système lymphatique. Nous n’en prenons conscience que lorsqu’il est altéré – dans le cas d’un lymphœdème par exemple.

De quoi s’agit-il exactement ? Un lymphœdème se produit lorsque la lymphe ne peut pas circuler correctement vers le cœur et qu’elle s’accumule dans les tissus. Ce phénomène peut être comparé à une sorte d’embouteillage. Les bras et les jambes gonflent et un œdème se forme, c’est-à-dire un gonflement chronique.

Cependant, avec un traitement adéquat et une attitude positive, il est possible de mener une vie quotidienne aussi normale que possible. En effet une chose est certaine : des moyens permettent d’éviter la progression du lymphœdème et de profiter de la vie.

Le « service d’élimination des déchets dangereux » du corps

Le système lymphatique peut être comparé à un système « d’élimination des déchets dangereux », dans la mesure où il transporte les déchets hors du corps. Ils comprennent, par exemple, les protéines, des produits de décomposition du métabolisme, des produits inflammatoires, ou de la graisse provenant de la cavité abdominale. Le système lymphatique se situe le long des vaisseaux sanguins et il recouvre notre organisme entier comme un filet.

Chaque jour, il transporte jusqu’à quatre litres de lymphe purifiée dans la circulation sanguine. Un lymphœdème peut se développer si le drainage lymphatique est interrompu ou altéré. Il existe aujourd’hui un si grand nombre d’options thérapeutiques que vous pouvez vivre une vie presque parfaitement normale, même avec un lymphœdème.

Formes

Il existe deux formes de lymphœdème : le lymphœdème primaire et le lymphœdème secondaire :

Lymphœdème primaire : 
Le lymphœdème primaire est congénital. Les origines en sont souvent une anomalie du développement des canaux lymphatiques ou des ganglions lymphatiques.

Lymphœdème secondaire : 
Le lymphœdème secondaire se développe à un moment donné de la vie et n’est pas congénital. Les raisons de l’apparition de cette forme d’œdème peuvent être des opérations, des infections ou des blessures.

Signes et symptômes

Le signe de Stemmer est un signe diagnostique fiable permettant d’identifier un œdème lymphatique. Essayez de soulever un pli de peau (par exemple, au niveau de l’articulation de votre orteil). Si c’est difficile, voire impossible, on parle d’un « signe de Stemmer positif ».

Ceci est un signe de lymphœdème. Par ailleurs, les plis de peau naturels renfoncés au niveau des articulations, le gonflement au niveau du dos de la main et du pied et une peau lisse et ferme indiquent un lymphœdème.

Stades

  • Stade 0 : Les vaisseaux lymphatiques sont déjà atteints, mais il n’y a pas encore de gonflement visible.
  • Stade 1 : L’œdème apparaît pendant la journée mais il disparaît complètement ou partiellement si le membre est surélevé. Si vous enfoncez votre doigt dans les tissus, un creux se forme et persiste pendant quelque temps.
  • Stade 2 : Le gonflement ne disparaît plus, même après de longues périodes de repos. La peau est dure, et il devient inutile de surélever le membre touché. Il est difficile, voire impossible d’imprimer un creux dans la peau.
  • Stade 3 : Ce stade se caractérise par un gonflement et des modifications cutanées (par exemple sous forme de petites ampoules qui laissent échapper du liquide lymphatique). Une autre forme de ce gonflement est appelée « éléphantiasis ».

Mais dans tous les cas, il est conseillé de consulter un médecin à un stade précoce (dès le stade 1). Il peut recommander un traitement approprié et s’assurer que l’œdème ne progresse pas, mais se réduit, ou au moins, reste constant. C’est ainsi que vous pouvez prévenir l’évolution vers le stade 3.

Lymphœdème après une chirurgie de cancer du sein

Le cancer du sein est la forme de cancer la plus courante chez les femmes. Plus de 70 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. 

En moyenne, 20 à 30 % des patientes sont affectées par un lymphœdème lié au cancer du sein, suite à l’exérèse des ganglions lymphatiques axillaires et la radiothérapie adjuvante.

Facteurs de risque

Les patientes atteintes d’un cancer doivent souvent suivre une radiothérapie des ganglions lymphatiques ou subir une ablation des ganglions. Ceci a bien sûr un effet sur l’ensemble du système lymphatique, un œdème peut donc se développer. D’autres facteurs tels que l’âge ou simplement le fait d’être une femme peuvent favoriser l’apparition d’un lymphœdème.

Dans de nombreux cas, le lymphœdème se développe aussi à partir d’un trouble veineux préalable, associé à un manque d’exercice physique. Les causes sont nombreuses, mais il y a une bonne nouvelle à ce stade : il existe des possibilités de traitement efficaces qui permettent de redonner à ces patients une qualité de vie satisfaisante.

Prévention

Vous avez un lymphœdème ? Faites attention aux petits détails de la vie quotidienne qui vous permettent de contrôler votre œdème. Par exemple, portez des vêtements confortables qui ne vous serrent pas. Lavez et soignez toujours votre peau avec des produits de soin et des crèmes au pH neutre. Vous avez quelques kilos en trop ? Essayez de perdre du poids. Par exemple, consultez votre médecin ou votre assurance maladie pour qu’ils vous fournissent des programmes de gymnastique et d’exercices qui décongestionnent les membres. A la maison, protégez-vous contre les blessures cutanées et au niveau des ongles. Evitez le stress et le froid extrême, ces deux phénomènes ayant pour effet de resserrer les vaisseaux. Les activités qui dilatent les vaisseaux telles que les bains de soleil prolongés, le sauna ou les bains chauds ne sont pas non plus recommandées. Important aussi : tandis que le drainage lymphatique manuel a un effet positif sur le système lymphatique, vous devez éviter les massages-pétrissages. Ils pourraient solliciter excessivement la zone affectée du corps. Et enfin, dernière chose et non des moindres : portez des systèmes de compression à chaque fois que vous faites de l’exercice (par exemple pendant les activités sportives).

Vivre avec un lymphœdème – éducation, traitement, qualité de vie

 

 

Le lymphœdème change la vie. Pour le patient, la maladie chronique est un compagnon constant présent dans tous les aspects de la vie. Mais quel est le meilleur moyen de gérer les symptômes de la maladie ? Quel traitement est adapté ? Comment puis-je vivre une vie normale malgré le lymphœdème ? Le film « Vivre avec un lymphœdème – éducation, traitement, qualité de vie » de medi donne des réponses concrètes ainsi que des astuces pratiques pour la vie de tous les jours.

Comment traiter le lymphœdème ?

Le lymphœdème est une maladie chronique. Cependant, un traitement adéquat et surtout à long terme permet d’obtenir de bons résultats. La physiothérapie complexe décongestive (PCD) s’est révélée particulièrement efficace. Son objectif premier est de décongestionner les membres atteints, comme le suggère son nom.

Initialement, la priorité est placée sur les soins de la peau et l’hygiène. Nettoyez et soignez correctement les zones atteintes. Le thérapeute effectue alors un drainage lymphatique manuel avant d’appliquer un bandage de compression immédiatement après. Cela favorise le retour du liquide lymphatique pendant cette phase. Sans les bandages, l’œdème se reformerait après environ deux heures. Point important dans le cadre du processus de décongestion : bougez, de préférence après le drainage lymphatique manuel et lorsque le bandage de compression est en place.

Une fois la phase de décongestion terminée, la deuxième phase débute : la phase d’entretien. Les quatre composants sont les mêmes que lors de la décongestion : hygiène, drainage lymphatique, compression et exercice physique. Mais maintenant les systèmes de compression tricotés à plat remplacent généralement les bandages de compression. Il s’agit de bas ayant des coutures, composés d’un matériau moins élastique et plus ferme que celui des bas de compression tricotés en rond, qui eux, sont davantage utilisés pour les troubles veineux comme les varices.

Phase 1 – phase de décongestion

L’objectif est de réduire la circonférence des membres atteints. C’est pourquoi un drainage lymphatique manuel du corps entier est effectué une à deux fois par jour au cours de la première phase de la physiothérapie complexe décongestive (PCD), afin de stimuler l’évacuation du liquide hors des tissus. Un bandage compressif est appliqué après chaque traitement. La physiothérapie décongestive est également favorisée par une gymnastique spéciale. Au début du traitement, les maladies de peau comme des crevasses ou une mycose sont soigneusement traitées, une inflammation pouvant endommager encore plus les vaisseaux lymphatiques. Hygiène et soins de la peau conséquents sont également importants par la suite, seuls des produits lavants et des crèmes au pH neutre peuvent être utilisés.

La première phase de la physiothérapie complexe décongestive dure environ trois à six semaines. La durée individuelle est fonction du succès de la décongestion. Une fois que l’on n’obtient plus de diminution de la circonférence au niveau de la région du corps atteinte, on passe à la phase d'entretien.

Phase 2 – phase d’entretien

La phase 2 de la physiothérapie complexe décongestive (PCD) vise l’entretien des succès et des résultats ayant pu être obtenus au cours de la phase 1. A ce stade de traitement, un drainage lymphatique manuel devrait être effectué deux fois par semaine en été et au moins une fois par semaine en hiver. Le traitement compressif est de plus soutenu par des bas de compression/manches/gants et coiffes d’orteil. Les mesures thérapeutiques complémentaires comme les soins spéciaux de la peau et la gymnastique ne doivent pas être non plus négligés au cours de cette phase.

Drainage lymphatique – « Massage » pour la décongestion

Le drainage lymphatique manuel est un type de massage particulier qui permet d’augmenter la capacité de transport du système lymphatique. Il ne concerne pas seulement la région du corps atteinte, mais le corps entier.

Le massage commence au niveau du cou, où les vaisseaux lymphatiques collecteurs débouchent dans les veines sous-clavières. Le flux de la lymphe dans les grands vaisseaux lymphatiques est ainsi stimulé, afin de faciliter l’écoulement à partir des plus petits vaisseaux. Le tronc et les extrémités sont traités ensuite.

Systèmes de compression tricotés à plat pour l’entretien

 -

Le personnel du revendeur de dispositifs médicaux prenant les mesures de la patiente, pour ses bas

Les systèmes de compression tricotés à plat exercent une pression constante sur le bras ou la jambe pendant la phase d’entretien. Ils ne s’enfoncent pas dans les plis de la peau, ce qui pourrait entraîner une constriction. Les bas de compression sont disponibles sur ordonnance auprès des détaillants de matériel médical (par exemple détaillant de dispositifs médicaux) et sont faits sur mesure pour s’adapter à la circonférence du bras ou de la jambe.

Les mesures sont prises aussi par le détaillant de dispositifs médicaux. Il est important que vous portiez le système de compression régulièrement. Ce n’est que dans ces conditions que le résultat restera constant et que l’œdème ne s’étendra pas. Des médicaments peuvent être pris comme traitement d’appoint pour traiter l’œdème – votre médecin décidera s’ils sont nécessaires dans votre cas.

En résumé, on peut dire que le lymphœdème n’est pas complètement guérissable. Cependant, de très bons résultats sont obtenus avec la PCD. Les systèmes de compression modernes existent même dans des coloris et avec des motifs à la mode, pour que les patients soient encore plus satisfaits de les porter.

Prenez au sérieux le gonflement des bras ou des jambes et interrogez votre médecin. Lors de votre recherche d’un spécialiste, veillez à la présence de la qualification supplémentaire « phlébologue » ou « lymphologue ». Les phlébologues et lymphologues sont spécialisés dans les maladies du système veineux et lymphatique et participent à des formations continues dans ce domaine. Le médecin prescrira le traitement décrit ici (par exemple drainage lymphatique manuel ou systèmes de compression) si nécessaire.

The doctor will make the diagnosis, and can prescribe medical devices from medi if necessary.

Your medical retailer will fit it individually for you.

Click here for the doctor finder from "Stiftung Gesundheit"

1 www.krebsdaten.de
2 Deutsche Krebsgesellschaft e.V. (2008): Interdisziplinäre S3-Leitlinie für die Diagnostik, Therapie und Nachsorge des Mammakarzinoms, Germering, München: W. Zuckschwerdt Verlag.

Rate this Content

 
 
 
 
 
 
 
Rate
 
 
 
 
 
 
6 Rates
83 %
1
5
4.15