Lipœdème

Le lipœdème est un trouble chronique héréditaire de la répartition des tissus adipeux au niveau des cuisses, de la jambe et des hanches

Lipœdème

Lipœdème – trouble héréditaire de la répartition des tissus adipeux

Le lipœdème n’est pas une réserve de graisse due à l’obésité, il s’agit plutôt d’une prolifération des cellules adipeuses dont l’évolution est pathologique. Etant donné que ce sont pratiquement uniquement les femmes qui sont atteintes d'un lipœdème, les experts supposent qu’une origine hormonale joue un rôle dans cette maladie. Les quelques hommes présentant un lipœdème souffrent fréquemment d’une lésion hépatique.

Signes et symptômes

Dans le cas du lipœdème, un pli cutané peut être soulevé au niveau du deuxième et troisième orteils ou un doigt (le signe de Stemmer est négatif). Dans le lymphœdème, ceci est impossible (le signe de Stemmer est positif). Les autres signes indicateurs du lipœdème sont une tendance au développement de varicosités, d’hématomes, ou de gonflements accrus au cours de la deuxième moitié de la journée.

Contrairement au lymphœdème, le lipœdème est toujours symétrique. Il se caractérise par des modifications « de type colonne » et une déformation des jambes. Les bourrelets autour des hanches et des fesses sont caractéristiques.

Lorsque la maladie s’étend plus vers le bas, on parle de « pantalon de zouave », les déformations se terminant généralement à la cheville avec un débordement de tissu adipeux.

Le lipœdème est sensible à la pression et au toucher. A un stade avancé, même le port de vêtements ajustés est douloureux. Contrairement au lymphœdème, le signe de Stemmer est toujours négatif en cas de lipœdème.

Culotte de cheval

La culotte de cheval est une accumulation de tissu adipeux au niveau des fesses, des hanches et de la face intérieure des genoux, qui apparaît presque uniquement chez la femme.

Accumulation de tissu adipeux résistant aux régimes alimentaires

Souvent, ce sont justement les femmes avec un buste mince qui sont touchées. Lorsque les bourrelets de graisse résistent à tous les régimes et à l’exercice physique, la culotte de cheval peut être un signe de lipœdème, un trouble héréditaire de la répartition des tissus adipeux.

Un autre signe indicateur d’un lipœdème est la tendance aux varicosités, aux hématomes ainsi qu’une douleur au toucher et à la pression. Contrairement au lymphœdème, il touche toujours les deux jambes, parfois également les bras.

Vue d’ensemble des signes cliniques du lipœdème :

  • Signe de Stemmer négatif
  • Enflures symétriques
  • Douleurs à la pression et au toucher
  • Douleur d’éclatement
  • Souvent « varicosités » dans la zone extérieure de la cuisse
  • Tendance aux hématomes
  • Prédisposition génétique
  • Peau molle, noduleuse, avec des creux typiques
  • Dans certains cas, les bras sont également atteints.

Facteurs de risque et causes

Ce sont pratiquement uniquement les femmes qui sont atteintes de lipœdème. C’est pourquoi les experts supposent qu’une origine hormonale joue un rôle dans cette maladie. La maladie apparaît généralement vers la fin de la puberté, au cours d’une grossesse ou pendant la ménopause. Par ailleurs, la prédisposition au lipœdème semble être génétique.

Prévention

L’activité sportive et un régime alimentaire équilibré aident pendant les phases précoces du lipœdème. Les patients doivent faire du sport environ trois fois par semaine, pendant au moins 45 minutes à chaque séance (le corps ne commence à brûler les graisses qu’après 30 minutes). Il est essentiel de porter des systèmes de compression pendant les activités sportives, afin d’empêcher le gonflement et parce que l’amélioration de la circulation apporte plus d’eau dans les tissus.

Il existe de nombreuses méthodes de traitement des lipœdèmes existants.

Conseils pour la vie quotidienne avec un lipœdème

Le lipœdème est une maladie chronique. En plus du traitement médical, votre comportement personnel est également décisif pour bien vivre avec un œdème.

Rate this Content

 
 
 
 
 
 
 
Rate
 
 
 
 
 
 
0 Rates
0 %
1
5
0